bienvenue chez les yags


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
السلام عليكم**** Bienvenue dans le forum des enfants Yaaqobi. forum D aprentissage et divertissement
Je demande humblement à Allah taala de m'accorder la sincérité dans l'intention et Sa Clémence et d'unir tous les musulmans sous la bannière de Sayidina Mohammad (Salla Allahou Aleihi wa Salam) afin que nous soyons parmi les gagnants le Jour du Jugement. Amin

Partagez | 
 

 petite histoire de Omar Ibn Khattab qu'Allah l'agré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ilies



Messages : 15
Date d'inscription : 14/05/2011
Age : 16
Localisation : Vaulx-en-velin

MessageSujet: petite histoire de Omar Ibn Khattab qu'Allah l'agré   Lun 3 Juin - 11:54

Omar avait l’habitude d’aller seul en patrouille pendant
la nuit ; mais si quelqu’un voulait l’accompagner, il ne l’empêchait pas. Son compagnon Aslam raconte :


Un soir, Omar Ibn Khattab, qu’Allah l’agrée, fit une tournée et trouva une maison dans laquelle une femme était entourée de ses enfants qui pleuraient. La femme était occupée à faire du feu sous un pot, et disait :

- " Ne pleurez pas, dormez jusqu’a ce que la nourriture soit prête, alors vous mangerez. Qu’Allah nous rende justice de Omar, qui lui, dort rassasié, alors que moi et mes enfants, nous souffrons de la faim ! "

En entendant ces paroles, Omar eut les larmes aux yeux. Il salua la femme, qui lui rendit le salut puis il lui demanda s’il lui était permis d’approcher.

- " Si vous venez avec de bonnes intentions, répondit elle, approchez ! "

Alors Omar lui demanda ce qui lui était arrivé. La femme raconta :

- " Je suis partie de mon pays avec mes enfants pour me rendre à Médine. J’ai été obligée de m’arrêter ici, à cause de la fatigue et de la faim, et maintenant la faim nous empêche de dormir, mes enfants et moi. "

- " Mais pourquoi invoques-tu Allah contre Omar ? "

Elle répondit :

- " Il a envoyé mon mari à la guerre, où il a été tué, et je suis restée dans la misère avec mes enfants ! "

Omar lui demanda ce qu’il y avait dans le pot.

- " Rien que de l’eau, mais j’ai allumé le feu pour apaiser mes petits, et qu’ils dorment jusqu’à demain matin ! "

Aussitôt Omar s’éloigna et me raconta ce qui s’était passé en me demandant de le suivre. Nous courûmes vers la ville et allâmes auprès d’un marchand de farine. Omar le réveilla et acheta un sac de farine. Nous allâmes ensuite chez le boucher acheter de la viande.

- " Je n’en ai pas, prince des croyants, dit le boucher, mais j’ai de la graisse ! "

Omar acheta une bourse de graisse. Les gens lui dirent :

- " Amir al mou’minîne, nous allons le porter. "

- " Non, leur dit-il. J’ai quelqu’un avec moi ! "

Alors, continue Aslam, je ne doutai point qu’il me dirait de porter la charge. Mais lorsque les gens furent partis, il prit le sac de farine sur ses épaules et me demanda de placer la bourse de graisse par dessus. Je dis :

- " Prince des croyants ! Laisse-moi porter cela ! "

Mais il repliqua :

- " Aslam, si tu prends cette charge, qui portera la charge de mes péchés ? Et qui prendra sur lui l’effet de la prière de cette femme ? "

Et Omar pleura si fort, que je craignis de le voir défaillir. Puis nous courûmes en toute hâte vers la femme, et Omar déposa sa charge. La femme dit :

- " Que dieu te récompense ! Tu es plus digne d’être le gardien des pauvres qu’Omar. "

Omar, de sa main, prit un peu de graisse et la mit dans le pot. Il engagea la femme à préparer la pâte, puis il me dit d’aller chercher du bois. Lorsque je rapportai le bois que j’avais recueilli, voila que, par Allah-Tout-Puissant, je vis Omar soufflant sur le feu sous le pot. La femme plongea dans l’eau, par petits morceaux, la pâte qu elle avait preparée dans une assiette, et lorsqu’elle fut cuite avec l’eau et la graisse, Omar la mit dans l’assiette, fit asseoir la femme et les enfants et leur dit :

- " Maintenant, toi et tes enfants, mangez et rassasiez vous. Rend grâce à Allah, et prie pour Omar qui n’était pas au courant de votre situation. "

Ensuite il rentra en ville sans même lui dire qui il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
petite histoire de Omar Ibn Khattab qu'Allah l'agré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une jolie petite histoire …. pour méditer
» Que diriez-vous, "en prime", d'une petite... Histoire désobligeante?
» histoire séquentielle
» Eul mal coeffi d' Omonville La Petite!
» la petite histoire des sylvanian families en magasin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
bienvenue chez les yags :: La Vie des Compagnons-
Sauter vers: